La musique électroacoustique : Quésaco ?

La composition électroacoustique, ou “l’art des sons”…

Qui de mieux placer pour vous la décrire ? Laurence Bouckaert, enseignante de composition électroacoustique et MAO (Musique Assistée par Ordinateur) au Conservatoire Hector Berlioz CAPI vous explique tout à travers un podcast. Pour l’écouter, cliquez sur la photo ci-dessous !

Le programme/cursus diplômant s’adresse :

  • à tous ceux qui souhaitent s’exprimer par la composition musicale électroacoustique, comprenant : la musique pour support, la musique mixte, les installations sonores, les arts numériques, le design sonore;
  • à toute personne attirée par le son et ses applications artistiques (élèves de cycles 2 ou 3 des conservatoires souhaitant aborder l’écriture et la composition ou ayant un niveau musical confirmé, lycéens option musique, étudiants en musicologie, etc.);
  • aux élèves intéressés par les métiers du son, désirant préparer une école supérieure du son, cinéma, design sonore, théâtre, cinéma…;
  • aux étudiants en CEPI.

Les élèves abordent ici le champ du sonore par la multiplicité de ses paramètres et acquièrent une maîtrise progressive du studio. Ils apprennent à percevoir différemment la musique et les sons et à considérer ceux-ci de manière plus large et plus universelle. Ils étudient à la fois par la théorie et la pratique : les techniques de composition sur support, les techniques de traitements et de manipulations informatiques, l’histoire de la musique électroacoustique.

Ils développent leur connaissance de la discipline par l’écoute et l’analyse des œuvres du répertoire.

Ils seront conseillés et orientés vers d’autres écoles supérieures en fonction de leur cursus.

 

Accès aux cours

Il se fait sur les motivations des candidats (âge minimum 14 ans) à la suite d’un entretien avec le professeur.

 

Organisation du cursus, acquisitions

Trois cycles sur 5 à 6 années avec, en fin de second cycle, 2 orientations possibles :

  • Cycle pratique amateur diplômant C.E.M.
  • Cycle pré-professionnel menant au D.E.M.

Des Auditions, des rencontres inter-conservatoires et un workshop sont organisés durant l’année en collaboration avec la classe de l’E.N.M. de Villeurbanne.

 

Modules Electro-Impro

 Des modules sont réalisés sur 2 semestres pour des élèves instrumentistes en 2ème cycle (13-16 ans).

Les travaux consistent à travailler en improvisation générative, en lien avec les sons électroacoustiques.

Les modules sont partagés entre un professeur de FM/Improvisation et le professeur d’électroacoustique.

Un module « Support » propose à chacun des élèves d’improviser avec un support (une petite pièce électroacoustique de 1 à 2 minutes écrite à partir des sons enregistrés de leurs instruments et d’objets).

Un module « Transformation » propose de jouer en improvisation avec leur propre sons transformés directement par ordinateur (piloté par un programme spécifique en MAX for LIVE et grâce à un ou plusieurs iPads).

 

Stage

 Un stage de 2 jours est proposé aux élèves en CEPI afin de leur faire découvrir l’écriture électroacoustique et des possibilités d’extension de leurs instruments.

 

 Les outils du studio de composition

 L’écriture en multicanal :

  • le studio permet de travailler la composition électroacoustique grâce à des logiciels adaptés et à un dispositif d’écoute performant;
  • la composition peut être en monophonie, en stéréophonie, en 5.1 ou en octophonie (possibilité de travailler jusqu’à 16 voix);
  • l’équipement propose également la possibilité de mettre en espace multicanal les études réalisées en monophonie et en stéréophonie (spatialisation manuelle et/ou écrite);
  • l’espace peut accueillir jusqu’à 16 personnes pour des auditions et des stages.

 

Pour la musique mixte/improvisée :

  • transformation en temps réel et improvisation avec traitements électroniques, utilisation de patchs (Feed-back, filtrage, transposition, fragmentation, résonance, granulations… );
  • relation au geste pour le contrôle de traitements et/ou la réalisation sonore dans le but d’élaborer des petits ensembles de « Live Electronic ».

 

Logiciels :

  • ProTools 2018.4
  • MAX7
  • Live10
  • GRM Tools complète (incluant Space)
  • MIRA (MAX)
  • Audiosculpt (Ircam)
  • Spear
  • Reaper
  • Audacity

 

Matériel :

  • Un ensemble de 14 haut-parleurs actifs dont 2 pour l’écoute rapprochée (moniteurs), 8 à 12 pour la diffusion/interprétation de pièces électroacoustiques
  • 1 ordinateur iMac 27’
  • 1 carte son RME 802
  • 1 table de mixage analogique Yamaha MG206c : 24 entrées et 12 sorties
  • 1 table de mixage analogique Allen&Heath Z10 : 8 entrées 4 sorties
  • 2 microphones Neuman KM 184 cardioïdes
  • 2 microphones Neuman KM 183 omnidirectionnels
  • 2 microphones Prodipes A1 cardioïdes
  • 2 microphones Shure SM58
  • 4 microphones capteurs-contacts
  • 2 boîtiers DI stéréo
  • Un enregistreur portable ZOOM H4n
  • 1 iPad
  • 1 pré-ampli-casques
  • 1 interface ADAT
  • 1 lecteur CD